Notre éthique des employés

Vous êtes vous déjà demander…

Comment les professionnels de la beauté sont-ils payés?

Pourquoi le pourboire est une pratique répandue?

Les stylistes reçoivent-ils des congés payés pour de vacances ou en cas de maladie?

 

Aujourd’hui, nous allons satisfaire vos questionnements et vous expliquer les dessous de l’industrie des salons!

De nos jours, nous essayons tous d’être le plus éthique possible : en apportant nos propres sacs fourre-tout à l’épicerie, autant qu’en s’assurant que nos vêtements soient fabriqués par des gens qui reçoivent un salaire équitable. Malheureusement, il n’y a pas de méthode de rémunération standard dans notre industrie. C’est pourquoi nous aimons être transparents avec la façon dont nous payons nos stylistes, tout en expliquant comment d’autres salons fonctionnent. Ce n’est un secret pour personne que les prestataires de services dans nos villes sont parfois sous-évalués ou maltraités. Donc, pour aider à faire lumière sur ce qui se passe en coulisses, nous allons expliquer quelques systèmes de rémunérations commune dans notre industrie, et vous familiarisez avec la méthode que nous utilisons chez Unlistd.

 

Les moyens les plus courants de payer un ou une styliste:

  • Salaire horaire + Commission (généralement un % bas)
  • Salaire horaire ou commission (le plus élevé des deux, généralement un % plus élevé)
  • Commission après un seuil de vente
  • Commission uniquement (indépendamment des heures travaillées)
  • En espèces
  • Partie chèque / partie en espèces

Chez Unlistd, nous venons tout juste de passer du salaire horaire + commission au salaire horaire OU commission, le plus élevé des deux. Nous sommes fiers de notre ancien format de rémunération, mais cela ne fonctionnait plus vu notre équipe grandissante.

Le passage au salaire horaire ou commission signifie qu’aucun styliste ne fera un salaire inférieur au salaire minimum. Les annulations ou les écarts importants entre les clients sont une réalité, et lorsque cela se produisait avec notre ancien système de rémunération, le salon et nos stylistes perdaient de l’argent. Les jours moins occupés font partis de notre industrie et nous ne pouvons pas prétendre autrement – nous devons nous adapter. Avec notre nouveau système, nous sommes tous affectés de la même manière, mais avec la sécurité de ne jamais faire en dessous du salaire minimum.

 

Pour les grands salons renommés, les stylistes peuvent recevoir une commission après qu’un seuil de vente soit atteint. Par exemple, une fois que l’un de ces stylistes a réalisé des ventes de 1 200 $, il peut alors empocher +/-50% des ventes.

Une triste réalité est qu’un nombre alarmant de salons ne paient que des commissions. Cela signifie que si vous étiez au salon 8 heures mais n’avez effectué que 3 coupes de cheveux, vous ne gagnerez qu’environ 75 $ plus les pourboires si vos prix sont suffisamment élevés. La plupart des stylistes, idéalement, ne viendraient au salon que pour ces 3 rendez-vous, mais c’est rarement ce qui se produit. La plupart des propriétaires d’entreprise aiment que quelqu’un soit disponible si un client se présente soudainement. Nous n’avons jamais été à l’aise avec ce système. Avoir une commission est une bonne chose, mais légalement une personne ne peut pas travailler sans rémunération et ne devrait pas être forcée à le faire. Apple, la propriétaire du  salon Unlistd, a auparavant travaillé sous ce système injuste dans d’autres salons et s’était toujours promis qu’elle ne traiterait jamais son équipe de cette façon.

Les salons qui paient uniquement en espèces ou en partie en espèces, en partie chèque ne nous inspire pas confiance. Gagner de l’argent, oui, mais nous croyons plutôt au travail légal car nous ne dormirions pas bien la nuit s’il en était autrement.

Légalement, chaque employé a des vacances payées de 4% à 6% basée sur les années de travail et 2 jours de maladie payés par an. Ceci, en plus des jours fériés national. Nous sommes fiers de suivre les règles et prévoyons aller plus loin au cours de la prochaine année. Nous envisageons une assurance santé abordable et d’autres options car nous sommes convaincus que nous devrions avoir les mêmes avantages qu’un employé de bureau 9-5. Les cheveux sont une carrière, nous devons les traiter comme tels.

Passons à la question classique, “Quel est le problème avec les pourboires?”

Le pourboire peut être une zone difficile à naviguer. Peu importe votre position dans cette transaction, c’est toujours un peu gênant. Nous comprenons que vos cheveux peuvent être une folie et parfois ajouter une dépense en plus peut être écrasant pour votre compte. Il n’y a pas d’approche universelle pour les pourboires, et quelle que soit votre décision sur le montant, soyez assuré que nous faisons toujours un salaire équitable. Nous apprécions votre soutien continu, peu importe le montant. Si vous n’avez pas les moyens de donner un grand pourboire lors d’une visite, pas de soucis! Nous souhaitons toujours vous revoir dans quelques mois!

Question à se poser avant de donner un pourboire:

  • Cette dépense affectera-t-elle gravement mon budget de vie (épicerie, loyer, services)
  • Suis-je en train de donner par peur ou par appréciation?

Si vous ne pouvez pas donner de pourboire car cela affectera votre capacité à répondre à vos besoins fondamentaux, n’hésitez pas à le dire. Il existe d’autres façons de soutenir le salon et vos stylistes préférées. Par exemple, vous pouvez publier votre expérience sur les réseaux sociaux et partagez notre site, référer des amis, ou nous laissez un commentaire positif sur un site comme Google Reviews ou Facebook, et vous engager à être un client fidèle!

Si vous êtes à l’aise avec les pourboires, vous vous demandez peut-être «qu’est-ce que les gens donnent habituellement?». La réponse varie et dépend de quelques facteurs différents. La chose la plus importante est pour vous de rester fidèle à vous-même! Certains clients donnent un pourboire fixe peu importe le total et d’autres laissent un pourboire basé sur montant de leur transaction. Faites ce qui vous convient le mieux!

 

Une autre question souvent posée est “Est-il normal de donner un pourboire au propriétaire?”

Oui, oui ça l’est. Voici pourquoi: la plupart des propriétaires se paient comme s’ils étaient des employés. Il n’est pas coutume que le montant total du service finisse dans leur poche. Au contraire, le propriétaire sacrifie souvent une partie de son salaire pour couvrir les factures et autres dépenses relié aux produits et au maintien du salon. La décision vous appartient, mais il vaut mieux traiter le propriétaire comme s’il était un employé.

Nous espérons que cet article aura su répondu à toutes vos questions brûlantes sur notre industrie!

 

 

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Our other articles