#MotivationMonday : Conversation beauté avec Apple

Je lance nos #MotivationMondays avec une courte introduction 🙂

Mon but avec cette série mensuelle est de mettre en valeur notre équipe ainsi que la variété de clientèle que nous avons.

Apple Hair

La façon dont la beauté joue un rôle important dans nos vies sera au premier plan. De l’estime de soi à l’expression de soi, je vois la routine de la beauté comme un rituel d’actualisation de soi et pas seulement un suivi des tendances dictées par les réseaux sociaux et les médias.


Les jours où je me sens déprimée, il m’est facile de penser “Je ne suis qu’une styliste renforçant l’idée que la beauté est physique et dictée par les tendances / entreprises qui tentent d’en tirer profit”.

Cependant, je vois la magie qui se produit lorsque les gens choisissent activement de transformer leur apparence et de se recréer encore et encore. Des clients penchant vers le naturel aux sirènes aux couleurs arc-en-ciel, nous choisissons tous de valoriser notre beauté, nos idées et notre façon de nous présenter au monde. Parce que bien paraître = se sentir bien.

Pour moi, ça n’a jamais été une question de “rentrer dans le moule”. Il s’agit de me retrouver, de jouer avec les couleurs, les formes et les silhouettes pour trouver ce qui fait du bien. Définir la beauté pour moi-même tout en invitant les autres à faire de même.

Des petites filles qui regardent mes cheveux avec admiration, aux mamies de la pharmacie qui montrent leur approbation, mes cheveux inspirent, suscitent des discussions et m’aident à exprimer mes sentiments intérieurs, à l’extérieur!


En grandissant, j’ai commencé à expérimenter le maquillage vers la fin du primaire. C’est la tendance de l’eye-liner blanc qui m’a séduit! Ma cousine l’a suggéré et instantanément lors de l’application, en voyant comment ça changeait mon look, j’étais accro! J’ai commencé à expérimenter plus régulièrement au secondaire avec des colorants en boîte et des palettes de fards à paupières. J’ai trouvé quelque chose de révélateur à ce sujet : les commentaires des gens, qu’ils soient bons ou mauvais, disent toujours comment ILS voient les choses. Exemple : un fard à paupières brun était étonnamment vu comme gothique pour un camarade de classe masculin, alors que je sentais que c’était un look complètement discret. Au lieu de prendre cela comme un problème, je l’ai ignoré parce que c’était pour moi et pour personne d’autre.

Une chose qui m’a toujours frappé est le nombre de filles qui ne se sentaient pas suffisamment en confiance pour essayer de s’amuser avec le maquillage, l’idée qu’il faut être bon dans quelque chose pour bien faire les choses… J’ai toujours vu la pratique de l’embellissement comme un moyen de renforcer la confiance. Pas le contraire.

S’entraîner à se coiffer ou à se maquiller est un processus qui renforce la confiance. Parfois, vous devez porter le fard à paupières de manière imparfaite ou réparer rapidement un gâchis. La façon dont vous y faites face est un reflet direct de la façon dont vous traitez la vie quotidienne. La pratique quotidienne de la coiffure / du maquillage est la preuve que la répétition engendre la compétence et finalement la confiance!

L’abandon des attentes est toujours la clé pour vous laisser jouer et explorer.

🙂

 

Partager sur facebook
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur twitter

Our other articles